Archives par étiquette : 50 minutes avec toi

50 minutes avec toi en lecture… à Lectoure (Gers)

Samedi 2 juillet 2016, à 14 h 30, dans le cadre du deuxième festival « Lectoure à voix haute », à Lectoure, dans le Gers…
Thomas Scotto lira mon monologue  « 50 minutes avec toi ».
Et j’aurai le plaisir d’être dans la salle, pour l’écouter.
Pour redécouvrir, à travers le chemin de sa voix, de sa présence et de son interprétation, mes mots à moi qu’il porte si bien, avec tant de force et de ferveur.
roussillon
Thomas Scotto dont on pourra, le lendemain dimanche 3 juillet, écouter des lectures de son superbe « Kodhja » (ce sera à 15 heures).

Pour plus d’informations…
Télécharger le programme du festival
« 50 minutes avec toi » (Actes Sud, collection « D’une seule voix »)

Réédition de « 50 minutes avec toi »

Le livre était épuisé depuis presque un an…
Le voilà qui ressort dans la nouvelle maquette de la collection « D’une seule voix » chez Actes Sud.
Et c’est une grande joie !
Il devrait être disponible en avant-première au salon « Lire en poche » de Gradignan, puis dans toutes les bonnes libraires à la mi-octobre.
En attendant, voilà la nouvelle couverture :

COUV-50-minutes-avec-toiw

plaquette50

 

Pour rappel, une lecture scénographiée existe pour ce texte (lecture de Thomas Scotto, mise en espace et scénographie Gingolph Gateau).
Vous pouvez consulter la brochure à cette adresse.

« 50 minutes avec toi », lu par Thomas Scotto

Il y a des textes que l’on écrit et qui sont ensuite portés par d’autres…

C’est la chance que j’ai avec « 50 minutes avec toi » (Actes Sud), que Thomas Scotto propose en lecture publique, avec une mise en espace et une scénographie de Gingolph Gateau.

plaquette50

Une plaquette précise désormais les modalités de cette lecture.
Vous pouvez la télécharger en cliquant sur l’image.

 

Des mots qui font frissonner…

Dimanche matin, de retour d’une semaine d’interventions à Montbéliard, la tête pleine de toutes ces rencontres, d’une belle lecture croisée avec mes complices écrivains…

Dimanche matin, un petit tour sur internet… et la découverte des mots qui font frissonner.

Une critique de « 50 minutes avec toi », écrite par une blogueuse.
Non, pas une critique, en fait. Quelque chose de mieux. Quelque chose qui part du coeur. Un texte magnifique, à fleur de peau. Un texte qui m’a fait venir les larmes aux yeux.
Allez le découvrir sur le blog de Moka, « Au milieu des livres ».

Un grand merci à elle.
D’avoir si bien parlé de ce livre, d’une manière si fine et précise.
C’est un vrai cadeau de voir qu’elle a compris ce que je voulais dire, a ressenti ce que je voulais que les lecteurs ressentent à la lecture de ce texte…
Et qu’elle a su trouver les mots pour le dire.

Et ça permet d’oublier, un instant, les nuages sombres qui s’accumulent en ce moment sur la littérature jeunesse (et sur la société en général), sur ces livres où nous « osons » parler de la vie telle qu’elle est, avec tout ce qu’elle a de jolie et de moche.

« 50 minutes avec toi »
Editions Actes Sud Junior, collection « D’une seule voix ».